• Le Système de Croyances

    L’un des constituants de l’être humain c’est son système de croyances.

    Une croyance va conditionner nos comportements et leurs conséquences ou leurs résultats.

    ·         Notre système de croyances va nous permettre d’obtenir ou de ne pas obtenir ce que l’on veut dans la vie.

    ·         Notre système de croyances va nous permettre d’être ou de ne pas être ce que l’on souhaite être dans notre vie (ex. : je n’y arriverai pas, ce n’est pas à mon âge que l’on peut changer, etc.).

    Ce que l’on va devenir dépend de notre système de croyances

    Croyance = pensée (représentation mentale) que je considère comme étant la vérité

    On peut croire fondamentalement en quelque chose, sans pour autant que cette chose soit vraie (ex. : croire au Père Noël).

    Une croyance ce n’est rien d’autre que quelque chose que l’on se raconte à soi-même

    A la base de notre système de croyances il y a eu une transmission : 80% des croyances qui sont les nôtres ne nous appartiennent pas. 80% de ce que je crois être vrai du monde m’a été transmis (parents, éducateurs, culture, société, médias, etc.)

    On écoute la masse (le plus grand nombre), la masse va transmettre un système de croyances.

    La question qu’il faut se poser :

    ·         Les croyances que j’ai sur moi : sont-elles positives ou pas ?

    Il y a 3 formes de croyances :

    1.       Les croyances limitantes = auto-sabotage (ex. : « ce n’est pas à mon âge que l’on peut commencer un sport » « je ne suis pas fait pour les études », etc.). Résultat : même si je suis les cours, je n’y arriverai pas car je vais davantage donner raison à mes croyances qu’à moi-même. Je ne vais pas me faire confiance et de fait je verrouille la possibilité de réussir.

    2.       Les croyances ressources : en m’investissant, en prenant du temps, en avançant pas à pas, en progressant par étapes, j’arrive à un résultat.

    3.       Les croyances neutres

    Une croyance est une autorisation ou une interdiction que l’on se donne à soi-même

    Ça ne demande pas plus d’énergie d’être dans le 2ème schéma de pensée que d’être dans le 1er, mais le 2ème est une ressource parce que ça va nous permettre d’avancer, d’être motivés sur la durée et de réussir, alors que le 1er devient un handicap qui mène à l’échec.

    Si je pars du principe que je ne vais pas trouver ce que je cherche, je vais effectivement passer à côté sans voir que ce que je cherche est sous mes yeux car j’ai donné l’instruction à mon cerveau de ne pas voir.

    La croyance c’est cela :

    ·         si elle est limitante à je ferme la porte des possibles

    ·         si elle est ressource à j’ouvre la porte des possibles

    La question que je dois donc me poser est :

    ·         Mes croyances me permettent-elles ou m’empêchent-elles d’avancer ?

    La croyance n’étant rien d’autre qu’une histoire que l’on se raconte à soi-même, si elle m’empêche d’avancer, il suffit de se raconter une autre histoire.

    Si tu penses que tu es nulle et que tu ne veux pas te raconter une autre histoire, la vie te donnera raison et tu le resteras.

    Si tu penses qu’il n’y a pas d’âge pour progresser, pour apprendre, pour changer ses habitudes, la vie te donnera raison et tu réussiras.

    Nos croyances se sont incarnées en nous par la répétition, de nouvelles croyances s’incarneront aussi en nous par la répétition (se répéter tous les jours « je suis capable », va permettre changer la croyance initiale « je suis nulle »). Cela va changer notre dynamique d’esprit.

    Il faut revisiter ses croyances à l’impossible d’aujourd’hui c’est le possible de demain

    Le Système de Croyances


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :